Tour d’horizon sur les métiers de bouche

Aujourd’hui, le secteur des métiers de bouche est l’un de ceux offrant le plus d’opportunités. C’est un secteur en plein essor qui offre constamment des services et des produits. Il subit également un renouvellement régulier du personnel, offrant ainsi des garanties d’emploi.

Les formations du secteur

La majorité des artisans ou des professionnels du secteur des métiers de la bouche commencent soit très jeune ou après une reconversion professionnelle. Ces métiers nécessitent en effet une certaine dextérité manuelle, un sens du commerce et une connaissance des produits. Ces compétences s’acquièrent à partir d’études réelles et de pratique. Les métiers de ce secteur sont assez variés et consistent à fabriquer, transformer et commercialiser des produits. Ils sont classés par filière :

  • Filière viande : boucher chevalin, tripier, charcutier, volailler ;
  • Filière sucrée : boulanger, confiseur, chocolatier-confiseur, pâtissier, crêpier, glacier ;
  • Filière poissonnerie : poissonnier, écailler.

Les traiteurs et les vendeurs alimentaires sont classés dans chacune de ces trois catégories.

Un secteur exigeant

Il faut être doté d’une certaine motivation pour pouvoir évoluer dans ce secteur, car il est très exigeant. En premier lieu, les horaires de travail sont matinaux et assez instables. Même les soirées et les week-ends sont souvent pris en compte. Pour les différents métiers, la station debout est la règle générale. Néanmoins, lorsqu’une personne fait ses preuves et qu’elle s’accroche, les opportunités de carrière s’offrent facilement. Dans ce secteur, il est aussi possible de monter sa propre structure.

Tour d'horizon sur les métiers de bouche

Les métiers de la bouche requièrent des qualités bien précises. Il faut être endurant et à cheval sur l’hygiène. La créativité est un atout non négligeable puisqu’elle permet de se démarquer et d’attirer les consommateurs.